En Afrique et dans les régions où l’eau potable est difficile d’accès, on cherche sans cesse des moyens peu coûteux et simples de trouver des solutions au problème de l’eau.

Les Warkawaters sont des tours qui permettraient de tirer de l’eau potable de l’air ambiant. Les Warkawaters sont un projet mené par le designer Arturo Vittori et l’architecte suisse Andreas Vogler des studios Architecture and Vision. Ensembles ils ont imaginé une structure de bambou montable sans outils.  Et c’est presque une oeuvre d’art !

La tour de 9 mètres de haut est un piège à rosée constituée de matériels naturels, des tiges de bambou lacées les unes aux autres. Le tissage fin comme un filet récupère les gouttes de pluie lors de la saison des moussons. Pendant les périodes sèches, les particules d'eau contenues dans la condensation de l'air sont piégées par un tissu tendu à l'intérieur de la structure. L'eau glisse alors le long des cordages, avant d'être récupérée.

Une Warkawater pourrait recueillir entre 20 et 30 litres d’eau par jour, c’est à dire suffisamment pour subvenir aux besoins quotidiens d’une famille de sept personnes. 

Prévues pour une mise en place dans le nord de l’Éthiopie, les Warkawater sont des structures belle et élégante designées pour s’intégrer harmonieusement au  paysage de la région.

"Dans cette région nord de l'Éthiopie, j'ai observé comment est construit l'habitat, comment les gens fabriquent leurs objets de tous les jours. Et même comment ils s'habillent eux-mêmes . Je me suis inspiré des toukouls, ces maisons rondes faites en torchis avec un toit tissé. Des paniers ou des tapis tressés très typiques de cette localité... Si je voulais implanter la même structure dans le sud du pays, je reprendrais depuis le début son design", explique l’architecte.

Le nom des tours est une référence directe à un figuier gigantesque de la région et symbole de fertilité « le warka ».

Chacune de ces tours récolteuses d’eau potable coûterait moins de 400 € contre plus de 10 000 € pour un puits.

Économique et naturel, ce projet est une solution supplémentaire pour résoudre le problème de l’eau potable en Afrique.