Bien souvent nous attribuons aux peuples des gouts et des habitudes alimentaires qui tiennent du cliché. Dans le garde-manger d’une famille chinoise nous nous attendons à trouver du riz, chez les japonais du poisson cru, dans la cuisine d’une famille américaine des hamburgers, sur la table des Allemands de la bière et des saucisses, dans le quatre heures des Portugais de la morue, des Italiens des pâtes et on imagine qu’un Français est incapable de survivre sans sa baguette de pain et son verre de vin rouge…

 Ces images des cultures alimentaires sont évidemment réductrices, alors que trouve t’on en réalité dans la cuisine des autres ?

Une famille équatorienne :

La famille Ayme  vit à Tingo, un village des Andes.

Dans leurs courses pour la semaine, pas de plats précuisinés ni d’emballage industriel. Ils se nourrissent surtout de produits frais, de céréales et de fruits.

L’Équateur est un grand producteur de quinoa et cette céréale est l’un des aliments de base de l’alimentation de cette famille. Les bananes sont également très appréciées, ce fruit très bon marché dans le pays est utilisé pour concocter un grand nombre de plats. Les repas sont cuits sur un feu de bois et les aliments conservés par séchage naturel.

Le budget course pour la semaine est d’environ 30 euros. 

La cuisine d’une famille australienne :

La famille Brown vit à Riverview.

Dans leur cuisine, beaucoup de protéines : la viande rouge, les saucisses, les œufs sont largement consommés. La famille Brown fait des réserves pour toute une semaine et les conserve dans un réfrigérateur.

Ils ont accès à l’eau courante et utilisent une carafe filtrante. Pour la préparation de leurs repas ils disposent d’un fourneau électrique, d’un four et d’un appareil micro-ondes. De plus, comme toute bonne famille australienne, les Brown utilisent régulièrement un barbecue pour les grillades.

Leur budget alimentaire pour une semaine est d’environ 370 euros

 Les courses d’une famille africaine :


La famille Natomo vit à Kouakourou  au Mali.

Le régime de la famille est pour l’essentiel constitué de céréales, de mil et de riz. Ils ne mangent quasiment jamais de viande, trop chère, et que peu de légumes. Les femmes cuisinent en groupe des plats qu’elles font longuement mijoter sur des feux de bois. Pour conserver les aliments, le séchage naturel est la méthode utilisée. Leur budget alimentaire pour une semaine est d’environs : 20 euros.

La cuisine d’une famille japonaise :


La famille Matsuda vit à Yomitan sur l’ile d’Okinawa.

Dans leur cuisine beaucoup de produits frais, de légumes, de fruits et de poissons. L’île d’Okinawa est connue pour l’exceptionnelle longévité dont jouissent ses habitants. Les scientifiques l’attribue à une combinaison unique d’habitudes alimentaires saines, d’exercice quotidien, et soulignent aussi l’engagement communautaire à l’égard des aînés. La famille Matsuda  cuisine sur un réchaud à gaz et utilise un micro-ondes. Ils disposent d’un petit congélateur et d’un réfrigérateur pour conserver leurs aliments. Leur budget alimentaire pour une semaine est d’environs : 210 euros.

La cuisine d’une famille américaine :

La famille Trevis vit en Caroline du Nord.

Dans leur cuisine, on trouve beaucoup de plats précuisinés, de conserves, d’aliments industriels, d’aliments salés, de boissons sucrées, de viandes. Ils consomment peu de produits frais. La famille Trevis fait des réserves pour la semaine qu’elle conserve dans un réfrigérateur avec filtre à eau et un congélateur. Pour la préparation de leurs repas, ils disposent d’un fourneau électrique, d’un four et d’un appareil micro-ondes. Le taux d’obésité aux États-Unis ne cesse d’augmenter, et ce malgré les efforts politiques de lutte et de prévention.Leur budget alimentaire pour une semaine est d’environ : 340 euros