Pour lutter contre la faim et le gaspillage alimentaire, une association belge installe un réfrigérateur en libre-service dans un quartier de Bruxelles. Tout le monde peut mettre ou prendre dans cet appareil ce dont il a besoi

C’est l’association allemande Lebensmittelretten ( les sauveurs de nourriture ) qui la première a eu l’idée d’agir contre le gaspillage alimentaire en mettant à la disposition des Berlinois des réfrigérateurs en « libre-service »

Un bénévole s’assure de la bonne gestion des stocks. 

L’appareil en libre-service n’est pas laissé totalement sans surveillance, un bénévole veillera au quotidien à ce que tout se passe bien. Dans le réfrigérateur il est interdit d’introduire de l’alcool ou de la nourriture périméé. Les plats préparés ne sont admis que s’il sont convenablement étiquetés et conditionnés (dates de fabrication, ingrédients, nombre de parts).

Faites comme chez vous

Le réfrigérateur libre-service belge a judicieusement ouvert ses portes peu avant les fêtes de fin d’année, périodes ou les stocks débordent et durant lesquels on gaspille le plus. Que l’on soit particulier, commerçant ou restaurateur, au lieu de jeter à la poubelle de la nourriture encore mangeable, chacun pourra en déposer dans l’appareil. Un acte généreux et citoyen.

Le réfrigérateur en libre-service de Berlin.

L’association bruxelloise parie sur le civisme des habitants et espère que l’appareil ne sera ni vandalisé, ni pillé par des gens qui ne sont pas dans le besoin… Si le projet est viable, d’autres réfrigérateurs seront peut-être mis en fonction dans la capitale belge.

Trier ses déchets, faire attention à sa consommation électrique, utiliser des filtres à eau pour réfrigérateur, chercher des idées pour partager les ressources et consommer sainement, voilà autant d’actions qui au jour le jour font du bien à la planète !