La RainHouse est la maison de la pluie. Une maison magique, qui sait recueillir sur son toit l’eau tombée du ciel pour la transformer en eau potable.

C’est la société Ivanka, basée en Hongrie à Budapest qui a développé la technologie qui a rendu ce petit miracle possible.

« RainHouse » en anglais, ou « maison de la pluie » en français, est une maison intelligente qui capte l’eau de pluie sur son toit, la purifie par un processus biologique la rend disponible, et propre à la consommation.

Les jours de pluie, le toit de la maison intelligente collecte l’eau dans ces citernes, la purifie grâce à un principe basé sur la distillation solaire, et la stocke dans des réservoirs en attendant qu’elle soit bue. 

La RainHouse, le futur de l’habitat écologique ?

 La société Ivanka a développé un procédé baptisé Bio-concrete qui n’use d’aucun produit chimique. La citerne Bio-concrete joue un rôle clé dans la RainHouse puisqu’il agit un peu sur l’eau de pluie comme une grotte calcaire naturelle, elle oriente et définit le pH idéal, l’adoucit et la rende potable.

La maison utilise aussi des filtres à eau pour nettoyer les eaux de pluie. 

La directrice de la création de la société Ivenka suggère que la RainHouse pourrait être « le chaînon manquant pour l’habitat écologique ».

La technologie proposée par RainHouse peut être très aisément ajoutée sur un toit existant ou intégrée dans des constructions neuves.

Dans les régions où les pluies sont fréquentes, la Rainhouse pourrait être une bonne alternative de gestion des eaux pluviales.

Une bonne nouvelle, car comme le souligne Katalin Ivanka « de moins en moins d’eau douce est disponible sur la Terre, mais nous en avons besoin de plus en plus ».

 La RainHouse avec son faible coût financier et son impact écologique faible est donc une bonne solution pour l’avenir.

Soucieuse de l’avenir de la planète, l’entreprise prévoit une licence pour sa technologie, et souhaite la rendre disponible en open source.