Le réfrigérateur est un élément électroménager incontournable dans la quasi-totalité des foyers européens. En France 99,8 % des familles possèdent un réfrigérateur et on en vend chaque année plus de 2 millions dans le pays. Rien de plus banal qu’un réfrigérateur dans une cuisine moderne.

Les réfrigérateurs fonctionnent en continu, et consomment de l’énergie en permanence, il est présenté comme un appareil energivore, mais qu’en est-il en réalité ?

Bien que nous soyons de plus en plus nombreux à multiplier le nombre de matériel high-tech dans nos maisons (télévision à écran plat, ordinateurs, box internet, aspirateurs, fours et plaques de cuisson électrique…) les réfrigérateurs continuent pourtant à représenter un tiers de la facture électrique d’un foyer français moyen !

Les anciens modèles en particulier (ceux âgés de plus de 10 ans) sont de véritables gouffres énergétique, en plus d’être potentiellement polluants s’ils contiennent des chlorofluorocarbones (CFC).

Heureusement, les nouveaux modèles de réfrigérateurs savent se montrer plus économes, et respectueux de l’environnement. Un appareil récent, dont l’étiquette énergétique, est A++ par exemple consommera 60 % d’électricité en moins qu’un appareil de catégorie C présent sur le marché il y a 10 ans.

A capacité égale (290 L) et à coût égal de l’électricité (0,121 € par heure), un appareil classé A++ consommera 213 kWh sur une année tandis que dans le même temps, un réfrigérateur de catégorie A se situera à 349 kWh. L’économie réalisée s’élève à 160 euros par an, soit 1600 € sur une période de dix ans.

Toutefois, l’étiquette énergétique est attribuée en fonction d’un calcul rapportant la consommation électrique de l’appareil au volume de ses compartiments. De fait, un « frigo américain » dernier cri de grande taille, avec système de filtre à eau, distributeur de glaçons et écran LCD pourra être classé A tout en consommant deux fois plus qu’un réfrigérateur « classique » également classé A ! L’étiquette énergie est, on le voit, un point de comparaison, mais uniquement valable pour des appareils aux caractéristiques comparables.

Que faire pour consommer moins ?

Pour augmenter l’efficacité énergétique de votre réfrigérateur évitez de trop solliciter son moteur ! Ne le placez pas auprès d’une source de chaleur, comme un radiateur.

Éloignez le au minimum de 5 centimètres des murs de la maison. Cela évitera à l’appareil de chercher à compenser les différences de températures.

Évitez également d’introduire dans ses compartiments des plats chauds, car là encore l’appareil cherchera à rétablir sa température interne en surconsommant de l’électricité.

Ne baissez pas trop leur température : ils vous feront consommer inutilement de l’énergie.

Pour le réfrigérateur, préférez une température de 4°C parfaite pour la conservation des aliments. Pour le congélateur, la température idéale se situe entre -6°C et -18°C .

Si vous tenez à encastrer votre appareil, ne l’installez pas dans une niche de moins de 60 cm de large, il faut qu’il y ait de l’espace entre les parois.

Gardez ses portes closes et vérifiez-en les joints.

Ces quelques précautions simples contribueront à alléger votre facture électrique.