Thym, romarin, origan, persil, menthe, cerfeuil, ou ciboulette ; on trouve toujours des fines herbes dans les cuisines des gourmets.

Elles sont précieuses pour relever les plats, elles apportent chacune leurs saveurs particulières aux viandes, aux poissons, aux légumes et aux soupes.

Que vous achetiez vos aromatiques en pot au marché ou en grandes surfaces, que vous les fassiez pousser sur un bout de balcon, ou que vous ayez la chance d’aller les couper directement au jardin, vous n’ignorez pas qu’une fois prélevées il faut les consommer rapidement, car elles s’abiment.

Comment faire pour les conserver plus longtemps ? Suivez le guide. 

Il y a celles qui adorent la chaleur

Certaines herbes se prêtent parfaitement au séchage : Le laurier, le thym, le romarin, l’origan, la sarriette, toute viennent de climat ensoleillé et une fois séchées elles sauront rendre dans vos assiettes les saveurs typiques de la Provence.

La saveur des herbes séchées sera plus concentrée que celle des herbes fraîches : une cuillerée à soupe d’herbes fraîches équivaut à environ une cuillerée à café d’herbes séchées.

Elles se conserveront sans souci au garde-manger à l’intérieur d’un récipient hermétiquement clos. Vous pouvez les faire sécher à l’air libre ; confectionner des petits bouquets liés à la ficelle.

Suspendez ces bouquets tête en bas dans un endroit obscur, chaud et aéré.

Au bout de 5 à 8 jours vous herbes seront prêtes.

Pour les impatients, il y a la solution du séchage aux micro-ondes : placez un verre d’eau aux micro-ondes, étalez vos herbes aromatiques à l’intérieur, lancez la machine entre une et trois minutes. Facile.

Il y a celles qui préfèrent la fraicheur


La menthe, le persil, la ciboulette, le cerfeuil, la coriandre conserveront mieux leur saveur au réfrigérateur ou congelée.

 Si vous les prélevez au jardin, cueillez vos fines herbes avant leur floraison. Ôtez les tiges, les feuilles fanées ou abîmées. Lavez les herbes sous l’eau courante, puis mettez-les à égoutter dans une passoire.     

Pour les conserver : confectionnez des petits bouquets, plongez-les dans un pot à confiture rempli d’eau fraîche. Recouvrez d’un morceau de film alimentaire. Conservez le tout au réfrigérateur pendant 4 à 5 jours.

 Les fines herbes à feuilles vertes se prêtent particulièrement bien à la congélation : estragon, ciboulette, sauge, coriandre, menthe.

Cette méthode est surtout recommandée pour le persil et le cerfeuil, qui perdent toute saveur lorsqu’ils sont séchés.

Idéalement, procédez à la congélation juste après la cueillette, vos herbes seront plus parfumées.

Pour congeler vos fines herbes :

hachez-les en petits morceaux à l’aide de ciseaux

Emballez-les dans du film alimentaire, puis un sac de congélation.

Conservées ainsi vos herbes resteront prêtes à l’usage environ 6 mois durant.

 Attention  ! Le basilic est un original, il déteste la congélation, il noircit. Par contre il se conservera très bien à l’intérieur de glaçons aromatiques.

Coupez finement votre basilic, mettez les morceaux dans un bac à glaçon, remplissez d’eau. Placez au congélateur.

Voilà, en plus de vous délivrer des glaçons limpides grâce à son filtre à eau votre réfrigérateur a aussi en réserve des glaçons aromatiques prêts pour les futurs cocktails de fruits.