En y réfléchissant bien, on se dit que la réponse à cette question se trouve probablement du côté des grands glaciers ou des pôles… Mais entre le pôle Nord ou le pôle Sud lequel choisir ?

Au  pôle Nord se trouve l’Océan Glacial Arctique, un océan pris dans des glaces de plus de 10 mètres d’épaisseur. Les glaces de la banquise sont le résultat de la congélation de l’eau de mer, elles sont donc salées et les fragments qui s’en détachent sont appelés « floes ».

 Au pôle Sud se trouve le continent Antarctique, la température dépasse rarement zéro degré Celsius en été. Et  L’hiver, le thermomètre descend sous les 80 degrés ! Les conditions sont idéales pour que se forme une épaisse calotte glaciaire, plus de 4000 m à certains endroits, couvre de blanc la quasi-totalité du continent.

Les icebergs sont constitués d’eau douce, ils naissent de la fragmentation d’un glacier continental ou d’un inslandis, ces glaciers énormes s’étendent à travers tout l’antarctique jusqu'à la mer où ils finissent par tomber et partir à la dérive. D’immenses îles flottantes de dizaines de kilomètres de long se détachent régulièrement du Groenland, mais surtout de l’inslandis de l’antarctique.

C’est ainsi qu’en l’an 2000 est né le plus gros glaçon du monde : l’iceberg B15 ! il se détache en mars 2000 de la barrière de glace de Ross sous l’œil interloqué des scientifiques. Ce mastodonte qui affichait une superficie de plus de 11 000 km2 ! Une superficie suffisante pour recouvrir la Corse, se brisera au fil du temps en plusieurs fragments, faisant naître le plus grand objet flottant de la planète le B15A : 122 km de long, 27 km de large pour une superficie de 3100 km2 .

 Iceberg-B-15