L’entreprise Suisse Vestergaard dont l’action se concentre autour des questions d’amélioration de la santé dans les pays en voie de développement a imaginé et conçu un outil qui pourrait sauver des millions de vies : La Lifestraw®

Un filtre à eau portable.

La lifestraw® se présente sous la forme d’un tube d’aspiration en résine, un tube de 25 centimètres en longueur pour un diamètre de 2,9 centimètres, pesant 56 grammes. Cette paille est un filtre portatif capable d’assainir l’eau non potable en quelques secondes. Grâce a sa technologie de fibres creuses Lifestraw est capable, en la filtrant, de purifier l’eau, de la nettoyer de toute trace de micro-organismes. Cette paille filtre 99.999 % des bactéries et 99.9 % des virus. Elle réduit la turbidité en bloquant toutes les particules d’une taille supérieure à 0,2 micron. Elle ne contient aucun produit chimique et ne requiert aucune source d’énergie pour fonctionner.

Source : http://www.vestergaard.com/index.php/lifestraw-personal

Aujourd’hui sur la planète plus de 780 millions de personnes n’ont pas accès à une eau potable. Selon l’O.M.S, l’eau polluée tuerait davantage que les guerres : 68 % des patients hospitalisés dans les pays en voie de développement sont des victimes d’une eau malsaine.

Au Bangladesh 30 millions de personnes n’ont pas accès à une eau buvable sans risques.

Aux Philippines, seulement 65 % des gens disposent d'eau courante pour leurs ablutions, et il ne s'agit que rarement d'eau potable.

En Éthiopie, l'eau vendue aux nomades du désert contient de l'essence.

Au Mali, les particules en suspension dans l'eau prélevée dans le fleuve Niger provoquent des épidémies de choléra qui frappent régulièrement la capitale.

La Lifestraw® pourrait être un début de solution à ces drames sanitaires. Cette paille a la capacité de filtrer au minimum 1000 litres d’eau, soit de quoi satisfaire la consommation en eau d’un adulte sur une année.

Avec cette paille filtrante, l’entreprise Vestergaard pourrait permettre une incroyable avancée en matière d’hygiène dans les pays en voie de développement en oeuvrant contre les maladies transmises par la consommation d’eau sale. D’après les Nations Unies, 15 personnes meurent chaque minute dans le monde, soit 900 par heure, 21 600 par jour, près de 8 millions par an. Parmi elles, une majorité d'enfants. Et presque 80 % des maladies les plus meurtrières ( Choléra, Paludisme, dysenterie, typhoïde, Encéphalite japonaise... ) sont liées à la mauvaise qualité de l'eau !

Utilisée lors de catastrophes naturelles la lifestraw ® a déjà prouvé son utilité sur le terrain durant des inondations au  Pakistan et de tremblement de terre en Haïti.

Des associations, telle que Save The Children, se battent actuellement pour réunir des fonds afin de financer la distribution de cette paille dans les endroits les plus déshérités de la planète.

L’eau, source de vie, demeure encore la première cause de mortalité infantile.