Il existe des eaux de table, vendues en bouteille que l’on ne trouve probablement pas sur les rayonnages du supermarché de votre quartier. Elles s'appellent H²O Bling, Voos, iceberg, Glenlivet, Sei, Cap Grim, Fidji… et toutes, font le bonheur des consommateurs hypes. Les promoteurs de ces eaux ne distribuent leurs produits que dans des adresses haut de gamme telles Colette, la grande épicerie de Paris, les Galeries Lafayette Gourmet, les restaurants de l'hôtel du Crillon et du George V, la Maison Troisgros …

 "L'eau est devenue un élément à part entière de l'Art de la table" déclare Guillaume Salmon du "Water-bar", le bar à eau du magasin Colette à Paris.

Le packaging de ces bouteilles d’eau est souvent luxueux et original, leurs provenances lointaines, et leur goût à en croire leur promoteur serait … exceptionnel ! Ces eaux rares à l’incroyable goût… d’eau pure… Sont en tout cas vendues à prix d’or.

La marque d’eau minérale américaine H2O Bling propose son eau de source du Tennessee dans une bouteille en verre givré et cristaux swarovski incrustés à la main pour la modique somme de 26000 $ la bouteille de 37,5 cl. 

La «  GLACE » tirée des icebergs se vante d’être un nectar millésimé de 10.000 à 12.000 ans d'âge. 

Des ambroisies mode pas très écologiques et mauvaises pour la santé?

 

C’est un comble ! Ces eaux pourtant vantées pour leurs qualités ne seraient selon leurs détracteurs pas écologiques. Marillys Macé La directrice du CIE ( Centre d’information sur l’eau) voit d'un mauvais œil les bouteilles « GLACE » dont l’eau est tirée des icebergs. Icebergs qui fondent déjà inexorablement suite au réchauffement climatique. Mauvaises élèves aussi pour leur taxe carbone, ces eaux venues des Etats-unis, d’Afrique du Sud, des iles Fidji… nécessitent l’emploi d’une quantité importante de kérosène pour leur transport jusqu'à  nos tables.

Marillys Macé ne reconnaît aucun avantage à la consommation de cette eau. « A priori, si elle est très peu minéralisée, elle n'a aucun goût et n'apporte rien à l'organisme ». 

Une opinion que ne partagent pas complètement les professionnels de la diététique qui indiquent que boire une eau peu minéralisée est bénéfique pour éviter la formation de calcul rénal.

Concernant la charge écologique, la réponse du patron de l’agence CH&C, qui a lancé Glace Rare Iceberg Wateren France se veut rassurante : « Le bateau qui aborde les iceberg ne navigue pas vite et fonctionne au bioéthanol, en plus, les volumes demeurent faibles, et en tout et pour tout, seuls deux à trois voyages par an sont effectués. »

Une tempête dans un verre d’eau?

Le marché des eaux de luxe reste un marché de niche, voire une mode, les volumes demeurent minimes et les consommateurs rares. Certains bars à bulles ôtent même progressivement de leur carte les eaux exotiques les plus onéreuses.

Et si le luxe c’était, de profiter des filtres à eau de votre réfrigérateur américain pour consommer une eau limpide, pure et moins chère qu’une eau minérale en bouteille !