Pour conserver les aliments à la maison rien de mieux que le réfrigérateur, c’est le meilleur moyen pour préserver la fraicheur des fruits, des légumes, des viandes, et de boire une boisson pure lorsque l’appareil est équipé de filtre a eau, mais que faire si on cherche à stocker tous les aliments de la planète ?

Ou plus précisément, à conserver les semences qui permettraient à l’humanité de repartir du bon pied après une catastrophe planétaire ?

La solution c’est le Svalbard Global Seed Vault (la chambre forte mondiale de graine du Svalbard).

Conçu en 2006 le Svalbard Global Seed Vault  est un grenier à grain, mi-bunker, mi-réfrigérateur, mi-coffre fort enterré profondément sous les montagnes d’une ile norvégienne du cercle arctique.

Le Svalbard Global Seed Vault est un projet norvégien réalisé par l’architecte Peter W. Søderman, la construction a pour but la conservation des semences de toutes les plantes vivrières de la planète : des millions de graines variétés de blé, de riz, de, maïs, de mil, de banane, de tomate, de tubercules de manioc, de taro, de pomme de terre, sont stockées dans son enceinte.

Cette arche de Noé permettrait en cas de catastrophe ou de disparition majeure d’espèces de laisser une chance à l’humanité, grâce à la « sauvegarde génétique » qu’elle contient. Une belle idée.

 Le souci c’est que l’arche de Noé  prend l’eau.

Le coupable ? Le réchauffement climatique.

La hausse des températures a provoqué une fonte du permafrost, la couche de glace censée rester gelée toute l’année, ce qui a entrainé des inondations dans le hall d’entrée. Les semences n’ont heureusement pas été abimées par les infiltrations d’eau. Les responsables du projet se montrent rassurants et déclarent : « Il ne fait aucun doute que le permafrost se maintiendra dans la montagne où sont situées les graines. Mais nous ne nous attendions pas à ce qu’il fonde autour du tunnel »

 Des mesures de prévention ont d’ores et déjà été adoptées. Les équipements électriques et les sources de chaleur ont été ôtés de l’entrée. Des murs imperméables à l’intérieur et des fossés à l’extérieur pour canaliser l’eau ont été construits. Le nombre de visiteurs sera également réduit pour limiter la chaleur corporelle humaine à l’intérieur du site. 

 À la maison, pour que nos réfrigérateurs fonctionnent bien il est recommandé de les installer loin des sources de chaleur. Facile lorsqu’il s’agit d’éviter un four ou un radiateur, mais un défi d’une toute autre ampleur quand la source de chaleur est la température de la planète.