Les chercheurs de l’institut italien de physique nucléaire ont accompli une prouesse !

Ils ont réussi à faire baisser la température d’un cube de cuivre d’un mètre cube à six millièmes de degrés au dessus du zéro absolu (le zéro absolu étant en physique théorique la température en dessous de laquelle on ne peut descendre, cette limite est de – 273 °C soit 0 Kelvin)

Le cryostat, un conteneur supportant des températures extrêmement basses.

Photo Institut italien de physique nucléaire

Cela fait dix ans que l’IFN travaille avec les laboratoires nationaux du Gran Sasso dans les Apennins sur un projet d’étude dénommé Cuore (Cryogenic underground observatory for rare events), dans le but de concevoir un système cryogénique susceptible de refroidir simultanément des cristaux détecteurs de rayonnement.

Et ils ont réussi à battre un nouveau record de froid en utilisant un réfrigérateur à dilution de cuivre unique en son genre, le cryostat.

Le mètre cube le plus froid de l’univers.

Dans un communiqué Carlo Bucci, chercheur et porte-parole du projet Cuore à l’INFN déclare : "La température atteinte, de 6 millikelvins, est égale à -273,144 degrés Celsius, une température proche du zéro absolu équivalent à -273,15 degrés Celsius. Personne n'a jamais refroidi à ces températures une telle masse de matière et un volume similaire".

Les scientifiques de l’équipe italienne de recherche peuvent se vanter d’avoir travaillé auprès du mètre cube le plus froid de l’univers !