Le réfrigérateur s’est installé dans nos maisons au milieu des années soixante et aujourd’hui plus de 99 % des foyers français en sont équipés. Il nous facilite la vie au quotidien en conservant nos aliments, en filtrant notre eau, les derniers modèles se connectent à internet pour la gestion de nos stocks et nous proposer des recettes...

En occident, les sociologues ont élevé le réfrigérateur au rang d’objet totémique, il fait partie des premiers achats des jeunes ménages, il est un support de communication dans les familles (on colle sur sa façade les listes de courses, les ordonnances de médicaments, les rendez-vous à ne pas rater, l’emploi du temps scolaire des enfants...).

Pas un citadin n’envisagerait de vivre sans son réfrigérateur, et pourtant c’est au nom du bien vivre, du bien manger et du souci pour l’environnement que certains envisagent une vie moderne sans réfrigérateur. 

Quatre designers français Audrey Bigot, Valentin Martineau, Antoine Pateau et Yoann Vandendreissche ont présenté lors du POC21 (une résidence d’innovation destinée à prototyper des solutions open source pour une société 0 carbone et 0 déchet ) leur cuisine écologique. : Le Biceps Cultivatus.

Avec leur prototype de cuisine, finis les robots ménagers (remplacés par des dispositifs à pédales et chaînes de vélo) et les réfrigérateurs disparaissent également.

Audrey explique que pour la conservation des fruits et légumes le réfrigérateur, ce n’est pas l’idéal « Ce n’est pas une bonne pratique pour les fruits et légumes. Ils ne peuvent pas y mûrir et ils moisissent souvent dans le bac à légumes, car on ne les voit pas”

En Europe, plus de 30 % de la nourriture achetée finit à la poubelle.

Dans le Biceps Cultivatus, pommes, aubergines et tomates sont conservées à température ambiante dans un placard grillagé et gardées toujours visibles.

Les légumes racines, carottes, poireaux, betteraves, navets sont eux gardés à mi-hauteur dans un pot en terre cuite rempli de sable humide.

Placés à la verticale ces légumes ne perdent pas leurs vitamines et se conservent

dans un environnement proche de leurs conditions naturelles.

Très énergivore, un réfrigérateur consomme chaque année 15 % en moyenne de l’électricité d’un foyer, le Biceps Cultivatus n’utilise lui pas du tout d’énergie électrique, les modules utilisés pour sa conception sont des meubles de cuisine standards, sa technologie met uniquement en application des savoirs anciens et le projet est open source. Alors ? Prêt pour une nouvelle vie dans votre cuisine ?