C‘est Jason Selvarajan un ingénieur finlandais de 29 ans qui a réussi à mettre au point une « douche sans fin ». Une douche qui utilise toujours la même quantité d’eau quelle que soit le temps que vous passiez dans la salle de bains.

L’ingénieur Jason Selvarajan présente les filtres à eau de la ShowerLoop.

En occident, on oublie facilement que l’eau est une ressource précieuse. Nous avons un accès facile à l’eau potable, elle coule à flot dans nos maisons, nous l’utilisons pour nettoyer nos sols, laver nos voitures, pour évacuer nos déchets dans nos égouts, nous gaspillons sans compter.

Alors qu’ailleurs sur la planète, le spectre de la crise hydrique menace ( plus 67% de la population mondiale, soit cinq milliards de personnes n’auront toujours pas accès à des installations sanitaires décentes d’ici 2030, selon le rapport des Nations Unies) ; un européen utilise en chantant 60 litres d’eau en moyenne à chacune de ses douches.

L’invention de Jason Selvarajan est un bon moyen de diminuer ce gaspillage.

La ShowerLoop 

La ShowerLoop  est une douche qui tourne en boucle sur une réserve d’eau de 10 litres, créant un cycle sans fin en récupérant l’eau du bac de douche pour la renvoyer dans le circuit principal,  après que l’eau ait été filtrée.

La filtration de l’eau du système est assurée par 5 filtres, à sable, au charbon actif et à lampe UV. Des filtres à eau qui ne demandent à être changés qu’une fois l’an et rendent propre même une eau savonneuse. 

Présentée au cours de la 21e Conférence des parties (POC 21, l'organe majeur de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques), la ShowerLoop y a fait l’unanimité. En attendant de la voir disponible dans nos salles de bains, cette invention bonne pour l’eau de la planète est de plus, disponible en Open Source.