Le vélo, ça fait transpirer. Lorsque l’on pédale des kilomètres durant au soleil, on finit épuisé et, assoiffé. Voilà pourquoi les cyclistes avertis ne partent jamais sans un bidon d’eau bien rempli, mais les bidons d’eau se vident …

Le bidon d’eau idéal du cycliste devrait pouvoir se remplir seul. C’est désormais possible grâce à Fontus.

Imaginé par le designer et photographe autrichien Kristof Retezar, Fontus est une gourde qui se fixe au vélo et permet de fournir une réserve d’eau potable aux cyclistes et aux randonneurs en exploitant le principe de la condensation pour tirer l’eau de l’air ambiant.

L’air est recueilli par un condensateur fonctionnant à l’énergie solaire dans lequel il est refroidi avant d’être chauffé puis refroidi. L’humidité de l’air ambiant est condensée et les gouttes d’eau potable recueillies dans la gourde.

L’eau s’accumule à un rythme pouvant atteindre 0,5 litre à l’heure dans un réservoir dévissable accroché au cadre du vélo.

Fontus est pour l’instant au stade de prototype, Kristof Retezar cherche encore à en améliorer la vitesse de remplissage et à intégrer un filtre à eau efficace permettant à la gourde d’être utilisée dans l’environnement pollué des villes.

 Kristof Retezar poursuit ses recherches en vue d’obtenir un produit écologique, plus performant, à faible coût de production.

Une campagne de crowdfunding a été lancée dans ce but.