Les salades en sachet se vendent bien. Les citadins actifs les adorent.

Après tout, elles permettent un énorme gain de temps en évitant les corvées interminables de l’épluchage, de lavage et d’essorage.

Mais hormis celui d’être un vrai plaisir pour les impatients, les salades en sachets ont elles d’autres avantages ?

À en croire des études récentes, la réponse serait non.

Une étude, publiée dans la revue Applied and Environmental Microbiology, nous apprend que les salades en sachet que nous mettons dans nos réfrigérateurs sont à classer parmi les terrains les plus propices à la croissance de la bactérie Salmonelle. Les salades ensachées présentent un risque accru d’intoxication alimentaire.

Les chercheurs de l’Université de Leicester ont mené des expériences prouvant qu’un environnement « en sac » est bien plus favorable à la prolifération de ces bactéries, et quand un sachet de salade est contaminé par la salmonelle, les basses températures des réfrigérateurs ne suffiront pas à les éliminer.

Les scientifiques ont démontré qu’une fois la salmonelle présente sur les salades, elles prolifèrent dans le « jus » libéré par les feuilles. Plus la quantité de « jus de salade » est grande et plus la croissance des bactéries augmente, les bactéries se nourrissant des nutriments foliaires pour soutenir leur croissance.

Encore plus inquiétant, l’attachement des bactéries aux feuilles peut tout à fait résister à plusieurs rinçages à l’eau.

Les salades sur la sellette 

Des associations de consommateurs signalent que le lavage des salades en sachet pouvait poser question.

Pour éliminer les bactéries les industriels les passent dans des bains javellisés ou chlorés et, pour leur conservation sous sachet, un gaz inerte est utilisé. Autant de traitements oxydants reconnus pour favoriser le vieillissement prématuré des cellules et le développement de maladies.

Les salades en sachet sont carencées.

Elles sont moins riches en vitamines B9 (acide folique) et C, en fibres et en minéraux qu’une salade du jardin.

Le croquant est la qualité sélectionnée par les industrielles, c’est pourquoi les salades sous sachets contiennent surtout des feuilles blanches et des trognons.

Ce sont les feuilles les plus vertes de nos salades qui sont les plus riches en nutriments essentiels.

 Enfin, les salades en sachet sont beaucoup moins économiques que les salades fraiches. Acheter une salade fraîche vous fera donc économiser au moins 2 € par kilo.

  Alors pour votre santé et votre porte-monnaie mieux vaut remplir le bac à légumes de votre réfrigérateur de salade fraiche du marché.