En France, 38 kilogrammes de nourritures sont jetés chaque seconde à la poubelle ; sur une année, un Français gaspille entre de 2 et 100 kilos de nourritures, soit un total oscillant entre 1,2 et 6 millions de tonnes d’aliments !

Des chiffres scandaleux, surtout quand on songe que tous les hommes ne mangent pas à leur faim sur la planète !

Comment lutter contre le gâchis ?

Pour éviter le gaspillage alimentaire il y a des règles de base à suivre comme :

  • tachez de n’acheter qu’en petite quantité en suivant une liste établie suivant les manques constatés dans le garde-manger,
  • se montrer attentif aux dates limites de consommation,
  • bien ranger son réfrigérateur,
  • cuisiner les restes,
  • utiliser son congélateur pour consommer plus tard les plats entamés…

 Et à ses règles de bons sens, on pourra en ajouter une nouvelle, bien plus insolite :

achetez des légumes moches !

 C’est l’idée qu’a lancée le collectif « Les gueules cassées »pour encourager la consommation de légumes non calibrés afin de lutter contre le gaspillage.

 L’une des raisons les plus absurdes du gaspillage alimentaire est celle dictée par la forme des légumes. Dans nos supermarchés, les fruits et les légumes sont calibrés.

Dans les rayons pas de concombre tordu, de carottes de guingois, de pomme piquée par les insectes, tomates, poivrons, tous ont de belles couleurs et la peau parfaite. Ce sont les gagnants du concours de beauté.

Les fruits et légumes jugés non conformes aux standards de la grande distribution sont scrupuleusement rejetés du circuit avant d’arriver à portée de paniers.

Ainsi, sur certaines exploitations, on ne prend plus la peine de ramasser ces fruits et légumes tout à fait comestibles : ils pourrissent sur pied ! Ce gaspillage agricole entraîne la perte d’un tiers de la production mondiale, une quantité suffisante pour alimenter 925 millions de personnes.

L’Équateur gaspille par an 146.000 tonnes de bananes soit l’équivalent de 15 fois le poids de la tour Eiffel ! 

La résistance s’organise.

Le collectif « Les gueules cassées » encourage à la consommation des légumes non calibrés afin de lutter contre le gaspillage.  Leur site internet « Too good to waste » (trop bon pour être jeté), invite les producteurs, les magasins et les consommateurs à commerialiser ou acheter des fruits et légumes présentant des défauts, mais propres à la consommation, et vendus à plus bas prix.

Des réseaux activistes comme les mouvements Freegan ou Disco Soupe, ont relayé en France la promotion des « légumes moches », et le concept a été propulsé par les créatifs de l’agence de communication Marcel.

Et, si ils n’ont d’abord été distribués que deux jours, dans un seul magasin Intermarché, les légumes moches y ont remporté un vif succès.