Les nutritionnistes sont formels : pour garder une bonne santé il faut boire entre 1,5 et 2 litres d’eau quotidiennement !

Les producteurs d’eau en bouteille promeuvent ce message à grand renfort de publicité. La France est le troisième plus grand consommateur d’eau minérale naturelle en Europe (juste derrière les Italiens et les Espagnols).

Mais la consommation d’eau en bouteille est-elle une bonne chose ?

Certains prétendent qu’en France la surveillance appliquée à l’eau du robinet est souvent plus stricte que celle appliquée à certaines eaux en bouteille. Ils reprochent à l’eau en bouteille son coût, son impact environnemental, et mettent en doute son intérêt réel sur la santé.

L’eau en bouteille c’est cher !

 Là-dessus aucun doute, l’eau minérale en bouteille est environ de 200 à 300 fois plus chère que l’eau du robinet.

L’eau en bouteille ce n’est pas écolo !

Selon une étude suisse « Écobilan eau potable – eau minérale » réalisée par ESU-Services. L’eau du robinet est 1000 fois moins polluante que l’eau minérale en bouteille.

Source: De la source au verre, le cycle de vie de l'eau potable

source verre

Source: De la source au verre, le cycle de vie de l'eau potable

La production d’eau en bouteille est une industrie à l’impact écologique élevé. Des quantités conséquentes de pétrole étant indispensable à la fabrication des contenants en plastiques. Le pétrole va devoir être importé vers les usines d’embouteillage, elles mêmes gourmandes en énergie fossile. L’eau est elle aussi transportée sur de nombreux kilomètres. On trouve des bouteilles de Perrier ou d’Evian de Tokyo à Los Angeles ! Alors qu’au japon comme aux Etats-Unis l’eau potable coule à flots des robinets. Du point de vue écologique la quantité de CO2 rejeté et de déchets produits est considérable !

De plus, le plastique se dégrade très lentement dans la nature, environ 1000 ans pour une bouteille selon les estimations.

Certes le processus s’avère plus rapide dans la mer… Mais le plastique s’y désagrège en petits fragments, des micro billes qui rentrent dans la chaîne alimentaire en étant avalées par les poissons et qui  se retrouvent dans nos assiettes.

La bouteille d’eau dans votre réfrigérateur américain a une durée de vie très limitée. Vous la buvez et dans 88 % des cas elle part dans les ordures ménagères. Vous triez ? Merveilleux !

Votre bouteille d’eau pourra être recyclée ou incinérée et libérer du chlore dans l’atmosphère.

Décidémen,t pas très feng-shui tout ça !

Oui mais c’est meilleur pour la santé non ?

La consommation d’eau minérale en bouteille n’est pas dangereuse pour la santé ! A ce jour aucune étude jugée fiable par les industriels et les pouvoirs publics ne démontre le contraire ! 

Mais attention aux bouteilles, certaines catégories de plastiques sont à éviter. Le plastique n’est pas sans impact sur notre santé, il faut être attentif au conditionnement de nos aliments qu’ils soient solides ou liquides :

Le PVC qui contient cadmium, des phtalates, du plomb et du DEHA ( Adipate de bis (2-éthylhexide, un produit chimique qui selon des études de laboratoires menées sur des animaux pourrait avoir un effet cancérigène)

Le polystyrène qui contient du styrène est toxique pour le système nerveux et le cerveau.

Les plastiques contenant du Bisphénol A (BPA). Ce perturbateur endocrinien migre du plastique au liquide.

Nous le voyons, consommer de l’eau en bouteille n’est pas la meilleure des solutions pour faire des économies et sauvegarder la planète, on peut même imaginer un danger potentiel pour sa santé.

L’eau du robinet n’a pas le même goût partout et n’est pas non plus au dessus de tout soupçon. Alors pour tenter d’obtenir une eau encore plus saine, appliquez le principe de précaution: les alternatives offertes par les carafes filtrantes, les filtres à eau pour réfrigérateur américain ou encore les ioniseurs, ne sont pas à négliger.