Chaque année, 33 % de la nourriture produite dans le monde est perdue, gâchée ou jetée. Un constat tragique, car l’on sait que le manque de nourriture est souvent une source de souffrance et de mécontentement social.

Pour lutter contre ce gaspillage et permettre aux plus pauvres de se nourrir, certains ont eu une idée : mettre les réfrigérateurs à la rue.

 En inde.

Il s’appelle le « Nanma Maram » (l’arbre de la bonté) est ouvert 7 jours sur 7, 24 heures sur 24 et sert plus de 200 plats par jour. Et non, ce n’est pas le dernier restaurant à la mode, mais un simple réfrigérateur.

Laisser dans la rue un réfrigérateur en libre service c’est le moyen qu’a choisi Minu Pauline la gérante d’un restaurant de Kochi en Inde pour éviter le gaspillage alimentaire.

Dans son établissement la nourriture non utilisée en cuisine et les plats délaissés par les clients sont conservés dans des sacs à emporter, placés dans un réfrigérateur à l’extérieur et laisser à la disposition des personnes dans le besoin.

À Prague.

Pavel Vodicka est à l’initiative de l’installation d’un réfrigérateur en libre service dans la capitale tchèque. Le réfrigérateur disponible pour tous est installé dans le quartier Pankrac près du café Na pul cesty. Il permet à qui veut de laisser des produits qu’il ne consommera pas et de les mettre à disposition de tous.

En République tchèque, la ville de Prague n’est pas la seule à adopter les réfrigérateurs en libre service, des réfrigérateurs publics sont déjà installés dans plusieurs autres villes du pays.

Ce type de généreuse initiative est de plus en plus populaire en Europe et fait lentement tache d’huile dans le monde entier.

Rappelons que notre planète peut largement fournir de quoi nourrir ses 6 milliards d’habitants et que pourtant, 82 pays ne disposent pas suffisamment de nourriture pour faire vivre l’ensemble de leur population décemment.