Une nouvelle folie frappe le monde : celle du pokemon go. Ce jeu mobile en réalité augmentée est devenu en quelques semaines la coqueluche de millions d’utilisateurs. 

À l’origine Pokémon est un jeu japonais qui propose d’incarner un chasseur, collectionneur, dresseur et éleveur de petites créatures sauvages animales ou végétales, les pokémons.

 Les pokémons !

Il fallait les attraper tous, les éduquer, développer leur pouvoir pour qu’ils puissent combattre les pokémons d’autres dresseurs.

Le jeu sorti en 1996 a remporté un franc succès et est une référence pour toute une génération.

  Les pokémons envahissent la ville

 Et voilà que 20 ans après, avec pokémon go, les créatures se réinvitent dans notre quotidien. Et ils sont vraiment partout !

Car si le scénario n’a pas changé, on joue toujours à être un dresseur collectionneur en quête de pokémon à capturer, la technologie permet aujourd’hui de partir à la chasse dans le réel, sur les smarphones connectés, en tirant parti de la réalité augmentée le jeu compose avec le monde qui nous entoure.

Pour attraper les bestioles, il faut sortir de chez soi, sillonner les rues, les parcs, les jardins, il faut se lancer à la découverte du monde.

On peut attraper des pokémons sur les trottoirs, au musée, à la boulangerie, au bord d’un lac, en forêt…

Un magicarpe surpris au bord de l’eau 

Des pokémons dans mon réfrigérateur ?

 

Tout bon chasseur le sait, il existe dix-huit types de pokémons ; dont les pokemons de glace, qui sont aussi souvent de type eau.

Ces pokémons développent leurs pouvoirs spéciaux dans les trois premières générations, lors des duels, ils sont généralement plus efficaces en attaque qu’en défense, redoutables contre les pokemons de type plante, vol ou dragon ; ils sont en revanche faibles contre les pokémons de feu, d’eau ou d’acier… Mais ceci est une autre histoire.

Les pokémons ont une nette tendance à se cacher dans des lieux proches de leur milieu naturel  ou évoquant leurs éléments, un salamèche (pokemon de type feu) cherchera instinctivement refuge dans les parages d’une caserne de pompier, un Couaneton (pokemon de type vol) cherchera à nicher auprès d’un aéroport, un magicarpe (pokemon de type eau) se capturera plutôt auprès d’une rivière, un Coxyclaque (pokemon de type insecte) ira surement chez le fleuriste de votre quartier.

 Il n’y aurait donc rien d’étonnant à ce que vous découvriez un jour un grelaçon, un pokemon de type glace, entre le minibar et le filtre à eau de votre réfrigérateur américain.

Alors, tenez-vous prêt à l’attraper !

Bientôt dans votre réfrigérateur américain ?