C’est un fait scientifiquement reconnu le réchauffement climatique est en marche, inexorablement. Les conférences mondiales et les rencontres internationales se suivent, des résolutions sont prises, de nouvelles règles édictées, des lois votées, mais le phénomène perdure.

Il faudrait refroidir la planète, mais comment faire ?

Peut-être avec une molécule miracle : les bicaradicaux de Criege.

Des chimistes ont traqué cette molécule des dizaines d’ années durant, car ils devinaient son influence sur le climat, ils finirent par la détecter en 2013, et depuis cette date cherchaient à la reproduire en laboratoire, car les bicaradicaux de Criege sont des molécules miracle : Des molécules qui créent des nuages !

Les biradicaux de Criege, appelés aussi "intermédiaires de Criege" sont des molécules atmosphériques qui apparaissent lorsque certains composés carbonés émis par la végétation interagissent avec l'ozone de l'atmosphère. Ces molécules sont alors capables d’entraîner la formation de nuages en oxydant deux des polluants majeurs des activités humaines :le dioxyde de souffre et le dioxyde d’azote.

Les biradicaux de Criege s’avéreraient donc capables de nettoyer l’atmosphère, et de refroidir la planète en créant des nuages.

Des molécules miracle, mais introuvables.

Malheureusement, l’existence de ces molécules est restée longtemps théorique. Seuls les calculs permettaient de postuler l’existence des biradicaux de Criege et leur effet sur l’atmosphère. En laboratoire, les molécules s’avéraient impossibles à capturer en raison de leur durée de vie très courte.

C’est en 2012 que pour la première fois une équipe de chercheurs anglais et américains ont réussi à produire les insaisissables molécules.

Après étude, il s’est avéré que ces molécules oxydent bien plus vite que prévu le dioxyde d’azote et le dioxyde de souffre, ce qui laisse penser que leur influence sur le climat pourrait être bien plus grande qu’il n’était estimé.

Aujourd’hui, les recherches se poursuivent, mais nous tenons peut-être une bonne piste pour refroidir la planète.