La Floride est une destination de rêve pour beaucoup. Réputée pour ses plages de sable fin, ses immeubles aux couleurs pastel, on y boit des cocktails exotiques au bord des piscines, mais saviez-vous qu’à une époque lointaine les glaçons ne se trouvaient pas uniquement dans les verres, mais dans la mer ?

C'est un fait scientifique connu : une épaisse couche de glace recouvrait le nord du continent américain, à la hauteur de l'actuel Canada, il y a environ 20 000 ans elle a commencé à fondre en formant par endroits des lacs d'eau douce cernés de glaciers et de débris rocheux. Un jour, ces barrages de glaces et ces débris se sont effondrés, des millions de mètres cubes d'eau de lacs se sont alors déversés dans l'Océan Atlantique Nord, emportant des morceaux de glaciers énormes...  Qui une fois à l’eau devinrent des  icebergs qui au gré des courants flottèrent jusqu’en Floride.

Les scientifiques privilégiaient jusqu'ici, la thèse selon laquelle les icebergs auraient suivi une route « Est » longeant le Groenland jusqu'à l’Europe, mais selon une nouvelle étude des icebergs auraient dérivé en suivant une route Sud. Un parcours qui selon toute vraisemblance les aurait conduits jusqu’aux cotes de la Floride.

De nos jours, dans la région pour trouver des glaçons il faut un réfrigérateur américain avec filtre à eau et minibar… Alors qu’à l’époque on pouvait rencontrer au bord des plages des blocs de glace flottants de plus de 300 mètres d’épaisseur !

De quoi remplir bien des verres à cocktails…