Certains affirment que les usines de conditionnement d’eau minérale sont surtout des usines de… fabrication de déchets plastiques. Il est vrai qu’en une année, plus de 89 milliards de bouteilles d’eau en plastique sont consommées mondialement, les contenants jetés aux ordures augmentent la masse de détritus polluant notre environnement.

Les marques soucieuses d’une bonne image cherchent sans cesse de nouvelles solutions pour lutter contre cette prolifération de déchets, et proposent des contenants biodégradables. La marque de soda Coca Cola, par exemple, proposait en 2013 sa boisson gazeuse dans des Ice Bottle, des bouteilles entièrement faites de glace.

La ice bottle de coca cola .

Une proposition amusante, mais qui tenait plus du marketing que de la véritable interrogation écologique.

Mais par quoi remplacer les bouteilles?

Une équipe de designers installés à Londres a conçu une alternative étonnante à la traditionnelle bouteille de plastique ou de verre. Ils ont imaginé et créé un contenant à partir d'algues comestibles : Ohoo, c’est son nom.

Ohoo une bulle d’eau qui se boit et se mange.

Le matériau forme des sphères qui peuvent prendre plusieurs tailles. À l’intérieur de ces membranes molles, les liquides peuvent être stockés et transportés protégés des bactéries.

Pour boire, il suffit de percer un trou dans la membrane, ou mieux de la gober totalement, comme un œuf !

Le matériau est aisément personnalisable par les entreprises, il suffit de glisser le logo (réalisé en matériaux comestibles) entre deux couches de la membrane.

Ohoo ne coûte que 24 centimes d’euro par unité.