Nous ne sommes pas tous des aventuriers, nous n’avons pas tous la passion des sports extrêmes, des ultras trails, des randonnées en plein désert, et même, pour certains le mode survie commence lorsqu’ils s’éloignent de plus de 100 mètres de leur réfrigérateur.

Si vous êtes de ceux-là, mais qu’il vous arrive malgré tout d’aller en forêt, ou de faire une randonnée en montagne avec des amis, et bien vous pouvez malheureusement vous perdre !

Comment faire pour rester en vie si jamais vous vous égarez en pleine nature ? Quelques pistes à suivre.

Trouver un abri. 

Les différences des températures entre le jour et la nuit peuvent être importantes dans la nature, surtout si vous vous perdez en montagne ou en plein désert. Il vous faudra absolument vous protéger pour éviter l’hypothermie. Cherchez un tronc d’arbre, une grotte, enterrez-vous dans le sable, trouvez un trou entre des rochers ou vous pourrez passer la nuit sans perdre votre chaleur. Un abri protège également des animaux sauvages.

Un abri sommaire.

Trouver à manger.

Si vous n’êtes pas un chasseur confirmé cela signifie qu’il va vous falloir manger… ce que vous allez trouver. Et de préférence, ce que vous connaissez. Méfiez-vous des champignons, ou des baies.

Tentez de capturer de petits animaux.

Si vous n’avez pas le choix, n’hésitez pas à dévorer les papillons, les larves et les insectes qui vous tomberont sous la main.

Un Australien perdu dans le bush a survécu 28 jours d’affilée en se nourrissant d‘insectes et de fruits sauvages.

Manger pour survivre.

 

Mais surtout trouvez à boire!

Le plus important si l’on s’égare en pleine nature, c’est de trouver rapidement de quoi boire ! il faut absolument éviter la déshydratation !

Les spécialistes de la survie indiquent que si on ne trouve pas de rivière, on peut faire fondre de la neige… Voire boire son urine. Et si vous trouvez de l’eau, préférez une eau courante, à une eau stagnante, vous risqueriez de vous empoisonner.

Evitez les eaux stagnantes 

Une randonneuse californienne a survécu neuf jours seule dans la Sierra Nevada grâce à une mare saumâtre et au filtre à eau qu’elle avait eu la prudence d’emporter.

Les accidents ne préviennent pas, alors il faut être prudent. Dans des zones dont vous ne connaissez rien, n’improvisez pas de sorties seul dans la nature, et même à plusieurs, partez avec un équipement adapté. Le minimum pour la survie, c’est d’avoir dans votre sac à dos de l'eau, de quoi manger, une carte, un couteau, une boussole, et un nécessaire de premier secours.