Il y a quelque temps déjà, la société japonaise OKo se faisait remarquer sur l’internet en publiant une vidéo spectaculaire : OKo affirmait image à l’appui avoir développé un filtre à eau si efficace qu’il était capable de transformer le Coca cola en eau !

Le filtre à eau OKo L2 Filter équipant leur bouteille était à en croire le site internet de la société, le résultat de l’adaptation d’une technologie utilisée par les astronautes de la Nasa dans les stations spatiales.

De plus, la bouteille filtrante ne coutait qu’une trentaine d’euros, de quoi faire briller les yeux de tous ceux qui intervenaient dans des pays où la qualité de l’eau restait douteuse.

Mais nombre d’internautes trouvaient la mariée trop belle, pouvait-on croire en la véracité de cette vidéo ?

Eh bien, pour avoir la réponse il suffit de se monter attentif et de lire le titre de la vidéo : OKo filter takes color out of cola , voire de  regarder la séquence jusqu’au bout. A la fin de la séquence une note apparaît à l’image, précisant qu’il s’agit d’un test pour Oko L2 filter : un filtre capable d’ôter la couleur du soda, de le rendre limpide.

Le filtre à eau transforme le coca en… sirop incolore, pas en eau pure. Nuance.

 Des années après ce joli coup marketing la marque est aujourd’hui très populaire, et elle distribue toujours des bouteilles filtrantes abordables et efficaces.

Les bouteilles filtrantes d’OKo sont légères, facilement transportables, en plastique sans BPA elles se glissent sans souci dans un sac à dos, et leur filtre à eau puissant s’avère capable de débarrasser les boissons des contaminants courants.

Un seul regret chez les fans de soda.

 Pourquoi donc n’ont t’ils pas plutôt  inventé le filtre qui transforme l’eau en coca cola chez OKo ?