Après l’eau, le thé et le café sont les boissons les plus consommées dans le monde. Et si en France, on préfère le café, près de 30 milliards de tasses sont bues chaque année ; en Angleterre, le thé est quasiment la boisson nationale et au Japon la consommation du thé est l’objet d’une cérémonie.

En Asie, le thé est LA boisson.

La Chine et l’Inde en produisent plus de 2 millions de tonnes par an.

Mais, en dépit des gouts de chacun, laquelle de ces boissons est la meilleure pour la santé ?

Le café et le thé ont un point commun ils contiennent tous les deux de la caféine, un psychostimulant utilisé dans certains médicaments et traitements pour ses propriétés, mais le thé contient deux fois moins de caféine environ que le café. 

Cette teneur en caféine fait que les buveurs de café ont un risque de maladie cardio-vasculaire plus élevé que les buveurs de thé, d’après une étude présentée lors du Congrès de la Société européenne de Cardiologie les buveurs de thé auraient 24 % de risque en moins de mourir suite à des maladies cardiaques.

Le café pour sa défense est un bon anxiolytique.

La caféine est transformée dans le foie en une molécule appelée « paraxantine » un stimulant psychotrope du système nerveux central. Ce sont les effets de cette molécule qui font que tant de personnes se sentent si bien après avoir bu une tasse de café, elle leur fait du bien en diminuant leur anxiété.

Malheureusement le café n’a pas le même effet sur tous les individus. Nous ne transformons pas tous la caféine en paraxantine avec le même rendement.

Les individus dont l’organisme transforme efficacement la caféine en paraxantine bénéficieront de l’effet anxiolytique, par contre ceux qui transforment peu la caféine ressentiront surtout les effets anxiogènes de la caféine. Boire du café ne fera qu’augmenter leur angoisse.

Pas tous égaux devant une tasse de café 

Le thé avec sa teneur en caféine moindre apporte à ses personnes une stimulation légère sans les effets anxiogènes.

Le café rend dépendant ?

On pense généralement que la haute teneur en caféine contenue dans le café peut engendrer une addiction.

Pourtant, on observe peu de dépendance réelle au café. Il semblerait que le buveur de café adapte spontanément sa consommation afin qu’elle lui apporte le maximum d’effets positifs, pour le moins d’effets indésirables. 

Que vous préfériez commencer votre journée avec une tasse de café ou de thé. Que vous utilisiez une machine expresso avec filtre a eau dernier cri ou une bonne vieille théière. L’important n’est pas le produit, mais le plaisir que vous en tirez, tant que vous réussissez à garder une consommation raisonnable.