La 22e conférence des parties sur le climat (la cop 22) s’est récemment achevée à Marrakech, les délégués se sont mis d’accord sur 2018 comme date de finalisation des règles de mise en œuvre de l’Accord de Paris, enjeu principal de cette COP22.

À cette COP22, on a vu une forte représentation du secteur industriel, ce qui est en soi une bonne nouvelle, car l’implication des industries est fondamentale pour la réalisation des objectifs de lutte contre le changement climatique.

À la COP22, on a aussi vu naitre une star : le réfrigérateur du désert !

 Une star est née

 Il n’est pas apparu sur un tapis rouge vêtu d’un élégant smoking, et pourtant à la COP22 il a été celui qui a suscité l’admiration, attiré tous les paparazzis.

C’est dans la « Zone verte » de la conférence qu’était le réfrigérateur Fresh’it – et il n’a laissé personne indifférent.

Ce réfrigérateur est pourtant plutôt spartiate d’allure, il n’a pas de bac à légumes, d’écran LCD, de distributeur de boissons, de filtre a eau, de congélateur…

Surnommé le réfrigérateur du désert, il est constitué de pots en argile.

Fresh’it, est distribué par la société Go Energy Less Solution qui s’inspire pour ainsi dire de la pure tradition ancestrale marocaine.

  Pour le « mettre en marche », on arrose une à deux fois par jour du sable conservé dans l’espace entre deux pots en argile. C’est le transfert de chaleur par évaporation qui déclenche et provoque le refroidissement du pot intérieur.

Le réfrigérateur du désert est capable de conserver les aliments et les médicaments d’une famille près de deux semaines.

Fresh’it est d’utilisation simple, facilement transportable, totalement écologique et n’a pas besoin d’électricité pour fonctioner !

Le réfrigérateur idéal pour les pays en voie de développement.

Pour devenir star à la COP22 pas besoin d’être la plus bling-bling, être rustique, utile et économe voilà la bonne formule !