Touslesfiltres.com

Skip to Main Content »

Bienvenue chez touslesfiltres !

allefilter.com Todoslosfiltros.com Tuttifiltri.com Allmyfilters.com Touslesfiltres.com 
Votre panier est vide

Articles 1 à 10 sur un total de 379

par page
Page :
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
Par ordre décroissant

Le Frigido un réfrigérateur qui a du cœur.

mercredi 19 juillet 2017 15:40:55 Europe/Paris

Et si on s’inspirait du corps humain pour créer le réfrigérateur du futur ?

C’est l’idée qu’a eu le designer tunisien Sakly Sadok pour son Frigido.

Un réfrigérateur écologique économe, inspiré par une machinerie à l’efficacité éprouvée, le système cardiovasculaire humain !

Pas un pèse personne surdimensionné mais un réfrigérateur écologique

 Un design tout en courbes et en arrondis le Frigido abrite en son centre un système de refroidissement fonctionnant comme un cœur. Son compresseur pulse en son centre et irrigue les compartiments qui l’entourent comme s’il s’agissait des muscles et des organes du corps humain.

La  forme toute en rondeur du Frigido a pour avantages de lui permettre d’optimiser les écoulements de l’air froid et de le rendre continu. 

Avec le Frigido le designer Sakly Sadok a conçu un système simple, efficace et économique.

Le réfrigérateur est divisé en six compartiments. Chaque compartiment correspondant à une catégorie d’aliments spécifiques et étant maintenue à des températures différentes.

Un bel avantage pour les utilisateurs qui n’ont besoin que d’ouvrir un compartiment à la fois pour avoir accès à leur aliment.

Posted By Daniel Newton

Israël: Un fan des Monty Python au réfrigérateur ?

mercredi 19 juillet 2017 15:32:18 Europe/Paris

Dans un  film de la troupe de comédiens britanniques Monty Python sorti en 1979 : La Vie de Brian, on suit dans la Judée sous occupation romaine les aventures burlesques de Bryan, un jeune homme né des amours coupables d’une mère juive et d’un légionnaire romain de passage.

 Au nombre des scènes à l’humour non sensique typique des Monty Python, il en est une, inoubliable entre toutes pour les fans du genre.

Poursuivi par la maréchaussée romaine, Bryan trouve refuge au quartier général du « Front populaire de Judée » (FPJ) dont il est membre.

Les hommes (et les femmes ! ) du Front Populaire de Judée en pleine action.

 Comme il en a l’habitude, le groupuscule révolutionnaire planifie et théorise sans fin  la chute de l’oppresseur romain dans une pièce minuscule, quand un officier romain lancé aux trousses de Bryan frappe à la porte du local , et en ordonne la perquisition.

Suit un moment de panique durant lequel on voit les hommes ( et les femmes !) du « Front populaire de Judée se trouver des cachettes, toutes plus ridicules les unes que les autres, alors qu’un nombre complètement invraisemblable de légionnaire romains envahit la pièce.

Pour finalement en sortir sans y avoir trouvé qui que ce soit.

 Peut être est ce le passage du film qui a inspiré l’homme dont la photo a fait récemment le tour du net ?

 A Karmiel, en Israël en tachant d’échapper à la police, neuf résidents illégaux palestiniens ont donné leur version de la  fameuse scène.

Les hommes se sont dissimulés dans les moindres coins de leur appartement, derrière les portes, dans les placards, les armoires, et même pour le plus souple et le plus imaginatif  d’entre eux dans le réfrigérateur ! 

Deux autres suspects ont été trouvés banalement  assis dans le salon de l’appartement.

Peut être attendaient ils la livraison d’un réfrigérateur américain avec distributeur de glaçons et  filtre à eau ? Ces appareils de grandes capacités auraient à coup sur pu cacher les deux hommes.

Ou plus probablement, ces 2 hommes n’étaient simplement pas des cinéphiles !

Posted By Daniel Newton

Carafes filtrantes ou soupes chinoises ?

mardi 11 juillet 2017 18:59:02 Europe/Paris

Un conseil, si vous partez en vacances en Chine mettez votre carafe filtrante dans vos bagages. Car le moins que l’on puisse dire de la qualité de l’eau en chine, est qu’elle laisse à désirer.

Les professionnels du tourisme et les ambassades recommandent de ne boire l’eau du robinet qu’après l’avoir fait bouillir, surtout dans les zones rurales.

Dans les villes, les risques sont moindres quoiqu’il reste plus prudent de ne consommer que des eaux en bouteille et si possible pas de marques locales.

On trouve de l’eau potable en Chine bien sûr, mais dans de nombreuses régions la vétusté des réseaux de canalisations fait qu’au robinet il faut mieux l’éviter.

Une étude récente de l’Académie des Sciences de Chine suggère que l’eau du robinet chinois fournirait un terrain favorable à de nouvelles générations de super-bactéries.

Au cours des dernières années, des chercheurs chinois ont découvert de grandes colonies de bactéries, et d’agents pathogènes dans le système d’alimentation en eau potable de la plupart des villes du pays. 

À certains endroits, ce sont des canalisations et des pipelines entiers qui ont même été obstrués par la biomasse des micro-organismes florissant contre les parois des tuyaux.

Pour résoudre le problème l’Académie des Sciences de Chine suggère que le niveau de chlore dans l’eau du robinet soit revu à la hausse, l’Organisation Mondiale de la Santé recommande une teneur d’au moins 0,5 mg de chlore par litre d’eau alors qu’en Chine on en utilise que 0,05 mg, c’est à dire le niveau le plus bas dans le monde entier.

De plus les industries du pays ont du mal à gérer leur pollution. L’air, le sol et l’eau sont les victimes de la croissance économique galopante du pays.

Les eaux rejetées par les usines pharmaceutiques en particulier, avec leur haute concentration en antibiotiques et résidus médicamenteux divers se transforment en bouillons de culture, formant des « zones de sélections darwinienne » de résistance aux antibiotiques, où les bactéries sensibles meurent, pour laisser la place aux plus fortes, qui se multiplient alors, et transmettent leur résistance à leur descendance.

En 2014 à Lanzhou on fait la queue pour se fournir en bouteilles d’eau suite à une contamination de l’eau du robinet. REUTERS/ Stringer

Les scientifiques jugent le problème des super-bactéries préoccupant et même si le gouvernement semble vouloir agir sur la pollution générée par les industries, la question de la teneur en chlore reste en question.

Les consommateurs chinois détestent la saveur chimique que le chlore donne à l’eau, elle gâche le gout de leur thé.

En voyage en Chine, ne négligez pas les risques d’infections potentielles. Selon les scientifiques elles pourraient survenir lors de l’utilisation de l’eau du robinet, mais également lorsque que vous vous brossez les dents, lavez des fruits ou prenez une douche.

Bonnes vacances !

Posted By Daniel Newton

Les Yakhchals, des réfrigérateurs géants de plus de 2000 ans

mardi 11 juillet 2017 18:25:29 Europe/Paris

Aujourd’hui, on trouve un réfrigérateur dans  chaque foyer, qu’il soit simplement de type standard, ou de type  américain suréquipé, avec distributeur de glaçons, filtres à eau, écran LCD, connexion internet … Cet   équipement électroménager est pour nous un objet commun.

Rien de plus normal pour l’homme moderne que d’ouvrir son réfrigérateur pour récupérer les ingrédients de ses repas ou se servir de grands verres d’eau fraiche.

Mais évidement, il n’en a pas toujours été ainsi…

Au fil des siècles les hommes ont inventé de nombreux dispositifs pour conserver leur nourriture au frais mais, peu d’aussi impressionnants que les Yakhchals.

 Il y a 2400 ans, la Perse occupait un territoire correspondant à peu près à l’Iran actuel, une terre rude, aride, désertique par endroits.

Mais ces raisons n’étaient pas suffisantes pour que  les anciens perses renoncent au plaisir de la nourriture et  des boissons fraiches pendant l’été.

C’est dans ce but que les ingénieurs d’alors ont conçu des bâtiments permettant de  conserver  de la glace durant les caniculaires périodes d’été, le Yakhchal, un réfrigérateur géant.

En été, dans ces régions les températures peuvent s’élever jusqu'à 40  degrés celsius dans les plaines, alors qu’en hiver il gèle à pierre fendre dans les montagnes.

Au cours de l’hiver, les perses alimentaient les Yakhchals en glace et en eau froide grâce au « qanats »  un astucieux système de canalisation.

 L’essentiel de  l’espace d’un yakchal se dissimule sous terre. Le bâtiment se compose de trois parties : 

  • Un mur d’ombre pouvant s’élever jusqu'à plus de 10 mètres, généralement situé au sud et s’étendant d’est en ouest. Il protège le bassin des rayons du soleil.La différence de température entre les faces éclairées et les faces ombragées du mur varient entre 15 et 20 degrés.
  • Un bassin d’eau peu profond qui permet de produire de la glace lors des nuits d’hiver.
  • Un réservoir  recouvert d’un dôme. Le réservoir comprend une partie sous-terraine et une partie émergente. Le dôme qui l’abrite est composé d’un mélange d’un matériau dense doté d’une bonne inertie thermique.

 Il est constitué d’une partie sous-terraine et d’une partie émergente, recouverte d’un dôme. Le dôme est constitué d’un mélange de sable, d’argile,  de blanc d’œuf, de chaux, de cendre et de poils de chèvre. Un amalgame produisant un matériau dense doté d’une bonne inertie thermique…

C’est dans le réservoir qu’est stocké la glace produite par le bassin.

 Durant la journée, les caractéristiques d’inertie du sol permettent de maintenir une température constante dans la partie sous-terraine tandis que l’air chaud est évacué par des  ouvertures situées au sommet du dôme.

La nuit, la porte d’entrée du réservoir demeure ouverte afin de refroidir l’espace intérieur.

Les yakhchals étaient autrefois des constructions majeures dans les quartiers, ils constituaient des espaces de rassemblement et d’échanges entre les habitants. Aujourd’hui, seuls les plus prestigieux sont respectés, on les utilise comme attractions ou en restaurants touristiques.

Dans les autres, on jette des ordures.

Les réseaux souterrains ancestraux de qanat ont été  remplacés par les tuyauteries contemporaines et comme partout  les frigidaires électriques se sont installés dans chaque foyer iranien.

Posted By Daniel Newton

Marugoto Tamachan, le frigo à pastèque

vendredi 30 juin 2017 23:15:45 Europe/Paris

C’est la canicule !

Le mercure dans les thermomètres semble être près du point d’ébullition, les vêtements collent à la peau et vous vous sentez autant d’énergie qu’une flaque d’huile.

Avec l’été approchant les températures s’élèvent et nous donnent l’envie de nous installer à l’intérieur de nos réfrigérateurs américains, qui quoique spacieux, ne sont malheureusement pas conçus pour recevoir le canapé et le téléviseur.

Ils nous régalent déjà, et c’est une bénédiction, de grands verres d’eau fraiche et pure passée par leur filtre à eau.

Il fait chaud. Et quand il fait chaud, nous avons envie de boire frais et de manger des pastèques !

La pastèque est le fruit parfait pour lutter contre la canicule, car déguster une tranche de pastèque c’est un peu comme manger de l’eau légèrement sucrée. La pastèque est d’ailleurs appelée melon d’eau à juste titre, puisque le fruit contient près de 90 % de ce liquide.

De plus, beaucoup l’ignorent, mais la pastèque a de nombreux bienfaits santé.

La pastèque contient plus de lycopène — un élément antioxydant très efficace contre les radicaux libres et qui renforce le système immunitaire — que les tomates et aide à prévenir le cancer.

Les femmes enceintes ont elles aussi tout à gagner à dévorer une belle tranche de pastèque, elle leur apportera une dose conséquente de vitamines C toujours utile pour combattre les rhumes et les maladies respiratoires.

Les sportifs quant à eux trouveront dans ce fruit frais une quantité élevée de potassium et de vitamine B6, des éléments utiles pour aider notre organisme à mieux absorber les protéines, et pour éviter les crampes.

 Mais pour apprécier de la meilleure des façons la pastèque, il faut que cette dernière soit bien fraîche. Or, une pastèque, ça n’est pas facile à faire entrer dans son réfrigérateur.

C’est la raison pour laquelle les Japonais ont inventé « Marugoto Tamachan » un réfrigérateur exclusivement dédié aux pastèques !

Ce mini réfrigérateur monté sur roulettes est l’appareil idéal pour la conservation de votre pastèque, et les emmener en balade.

Vous pourrez lors de vos sorties en proposer une tranche bien fraiche aux passantes, un moyen original et chic de faire des rencontres lors des fortes chaleurs. Non ?

Posted By Daniel Newton

Le chinois aux mille œufs au réfrigérateur

vendredi 30 juin 2017 23:08:14 Europe/Paris

La cleptomanie est une maladie étrange. Cette pulsion incontrôlable pousse un individu à dérober des objets. Le cleptomane n’est pas juste un voleur motivé par l’appât du gain, mais un malade qui subtilisera tout et n’importe quoi pour ensuite le jeter ou le stocker.

Et pour stocker quoi de mieux que son réfrigérateur 

Monsieur Gu était gardien dans une entreprise d’agroalimentaire chinoise à Pinghu City ; et monsieur Gu était cleptomane.

À 47 ans monsieur Gu s’est finalement fait arrêter pour vol, et c’est en visitant son domicile que les autorités ont pu constater l’étendue de ses forfaits et de sa maladie.

 Le gardien volait pratiquement tout ce qui passait à la portée de ses mains, la quasi-totalité des meubles, objets et bibelots de son intérieur était le fruit de ces larcins. La nourriture aussi, les œufs surtout.

Monsieur Gu avait, semble-t-il, développé une vraie passion pour les œufs. Au cours de leur perquisition à son domicile, les policiers ont trouvé pas moins de 1000 œufs uniquement dans son réfrigérateur.

Monsieur Gu emballait soigneusement ses précieux œufs dans du cellophane, et notait scrupuleusement sur les coquilles la date du vol afin d’éviter de les consommer pourris.

Le cleptomane chinois préférait apparemment les œufs frais aux œufs de mille ans.

 Nous ignorons si monsieur Gu consommait ses œufs brouillés, pochés, durs, crus, en omelette ou Bénédicte, ce que nous savons par contre c’est que pour lutter contre le cholestérol il est fortement conseillé de ne pas consommer plus de 5 œufs par jour. 

Posted By Daniel Newton

Les réfrigérateurs sont-ils dangereux ?

vendredi 30 juin 2017 23:03:37 Europe/Paris

C’est un réfrigérateur d’une sous-marque de Whirlpool mis sur le marché entre 2006 et 2009 qui a déclenché l’incendie de la tour Grenfell à Londres. Un événement dramatique qui remet en actualité la question de la fiabilité de ces appareils.

Bien que les enquêtes menées démontrent que les nouveaux fluides à base de dérivés de gaz naturel ne soient pas impliqués dans le sinistre, les nouveaux appareils de froid font cependant l’objet d’analyses de risque.

Le sinistre ayant été déclenché par un banal court-circuit, les fluides frigorigènes de l’appareil ne sont pas en cause.

l’Institut national de l’environnement industriel et des risques (Ineris) précise tout de même que « les réfrigérateurs contiennent une mousse isolante imprégnée de polyuréthane qui est très inflammable “ 

Depuis 1995, les constructeurs et distributeurs européens assurent progressivement la transition des fluides frigorigènes à base d’hydrofluorocarbures (HFC) et d’hydrochlorofluorocarbures (HCFC) vers des dérivés de gaz naturel, isobutane et pentane.

Ces hydrocarbures ont toutefois un gros défaut, ils sont inflammables et un réfrigérateur de taille standard en contient en moyenne 70 grammes.

Dès 2004, le Groupement interprofessionnel des fabricants d’appareils d’équipement ménager a fait appel à l’Institut national de l’environnement industriel et des risques afin de déterminer si un réfrigérateur domestique au butane devait continuer à être interdit dans les immeubles de grande hauteur et les établissements recevant du public pour des raisons de sécurité incendie.

En conclusion d’une batterie de tests, l’Ineris a déclaré les risques de fuites sur ces appareils minimes, du fait du peu d’isobutane contenu et  que l’inflammabilité ne soit possible qu’à 50 centimètres de la fuite.

Depuis, les nouveaux réfrigérateurs ont reçu leur agrément et ne font l’objet d’aucune restriction dans les immeubles de grande hauteur et les établissements recevant du public pour des raisons de sécurité incendie.

En France, la réglementation française F-gas encadre la substitution des frigorigènes pour tous les usages jusqu’en 2030.

Les professionnels du froid se posent aujourd’hui les mêmes questions pour les climatiseurs que pour les réfrigérateurs.

Et les enquêtes se poursuivent sur la dangerosité potentielle des nouveaux frigorigènes, le Ministère de l’Environnement a confié à l’Ineris une étude d’évaluation des dangers dont les résultats seront publiés courant 2017.

Posted By Daniel Newton

Déguster des cocktails de fruits ou un verre de rosé tout en trempant les orteils dans la piscine ou en regardant les baigneurs depuis son transat sur la plage font partie des petits plaisirs de l’été, pour que les boissons restent fraiches on utilise d’habitude des glaçons, mais peut-on trouver mieux ?

En fondant, les glaçons mêmes les plus purs, constitués de l’eau passer au filtre a eau des réfrigérateurs américains se diluent dans les boissons, en altérant les gouts et en dénaturant les saveurs.

Jamais agréable de siroter un cocktail trop… mouillé.

Pour remplacer les traditionnels cubes et seaux à glace, des solutions existent :

Les ice Bag 

Les Ice bag® est un sac en PVC qui permet de conserver la fraîcheur d’une bouteille. En le réapprovisionnant régulièrement en glaçons en cas de forte chaleur vous devriez réussir à maintenir votre cuvée à environ 8 °C.

 Les verres isothermes

Ils sont dotés d’une double paroi isolante pour conserver la fraîcheur des liquides . À condition de les placer quelque temps au congélateur avant d’y servir son rosé.

Les cubes glacés en granit

Les biens nommés « ON THE ROCKS » sont des cubes de granit qui permettent de rafraîchir vos boissons sans jamais s’y diluer. Ils se stockent aux congélateurs où ils emmagasinent le froid qu’ils pourront ensuite restituer dans vos verres. Un must have pour les amateurs de whisky.

Les raisins glacés

Une solution astucieuse pour finir qui ne demande que quelques grains de raisin.

Placez vos grains de raisin sous un filet d’eau.

Disposez-les dans votre congélateur (vous pouvez les caler dans un bac à glaçons).

Patientez une heure.

Déposez-les dans votre verre et remplissez de votre boisson préférée.

Le verre restera bien frais et les raisins congelés ajouteront une petite touche esthétique dans vos verres à cocktails. 

Posted By Daniel Newton

Nous nous sommes habitués à ranger nos aliments au réfrigérateur. Après tout, le froid n’est-il pas censé conserver les aliments ?

En rentrant des courses, rien de plus simple que de tout ranger à l’intérieur de son réfrigérateur

Erreur, car tous les aliments ne se conservent pas au réfrigérateur, sept exemples à suivre.

Les bananes 

Les fruits exotiques aiment la chaleur, ils n’apprécient pas le froid de nos bacs à légumes.

Les bananes murissent très rapidement à l’air libre, il est donc tentant de les placer au réfrigérateur pour ralentir le processus. Tentant, mais pas judicieux. Laissées à température ambiante, elles seront bien meilleures.

Les avocats


Pas évident de trouver de bons avocats. La plupart du temps, ceux que l’on trouve en grandes surfaces sont durs comme du bois.

Il ne faut surtout pas les mettre au réfrigérateur, mais les laisser murir à température ambiante, en les gardant à l’œil.

Une fois l’avocat mûr, il pourra être conservé au froid. 

Les tomates

Une fois placées dans le bac à légumes, la maturation des tomates ralentira, mais comme la plupart des fruits exotiques leur saveur en pâtira.

En plus de la saveur, le froid change la texture des tomates, elles deviennent molles et aqueuses. Vos tomates seront meilleures laissées dans une corbeille à l’air libre.

Le ketchup

 

Concentré de tomate, le ketchup contient des bactéries des acides et des sucres qui facilitent sa conservation. Inutile de le mettre au réfrigérateur.

Les abricots


Les abricots, comme les mangues, les kiwis, les prunes et les pêches, voient leur processus de maturation s’interrompre au réfrigérateur.

En contrepartie le froid détruit leurs membranes internes ils perdent de leur gout, de leur texture ainsi que leurs nutriments. 

Les agrumes

Les agrumes, oranges et citrons en tête ont en commun d’être riches en acide citrique et de ne pas aimer être conservés au froid.

Entreposés au réfrigérateur, les agrumes se tacheront et se terniront.

Le concombre. 

Une fois placé au réfrigérateur la peau du concombre va souffrir du froid.

Contrairement à bien des fruits et légumes le froid accélère le pourrissement du concombre, alors mieux vaut éviter de le mettre au réfrigérateur.

La peau du concombre est la première à souffrir du froid qui, accélère sa décomposition. Mieux vaut le laisser mûrir dans un panier dans un lieu sec et bien aéré.

Posted By Daniel Newton

Le responsable du dramatique incendie de la Grenfell Towers de Londres a été découvert, il s’agit d’un réfrigérateur-congélateur de la marque Hotpoint.

C’est dans la nuit du 13 au 14 juin que se déclencha un énorme incendie qui embrasa les 24 étages de la Grenfell Towers, un immeuble d’appartements situé dans le quartier londonien de North Kensington, l’immeuble abritait plus 600 habitants.

 Le sinistre a coûté la vie à au moins 79 personnes, et certaines sont encore portées disparues.

En Angleterre cet incendie a généré une vague de colère publique contre les avertissements ignorés sur la sécurité, les réponses insuffisantes des autorités et les politiques de logement. 

Suite à ce tragique événement Fiona McCormack, la détective chargée de l’enquête a révélé le 23 juin à la presse que le feu avait pris dans un réfrigérateur-congélateur de la marque Hotpoint, le FF175BP.

Contactés par les autorités les fabricants de l’appareil ont déclarés que leur appareil n’avait jamais été signalé comme posant problème, ni été rappelé en magasin pour un quelconque défaut de fabrication.

Toutefois un porte-parole d’Hotpoint a ajouté que l’entreprise en collaboration avec les autorités demandait aux clients possesseurs de ce modèle de réfrigérateur de contacter la société par téléphone ou via leur site internet.

 

 

Greg Clark, le secrétaire d’État britannique aux Affaires, a indiqué que « l’appareil est en ce moment sujet à des tests rigoureux pour déterminer l’origine du feu ».

 Si aujourd’hui le responsable de l’incendie a été découvert et qu’il est certain que l’incendie n’a pas été déclenché délibérément, des questions restent posées.

 Fiona McCormack a indiqué que ses équipes en cherchant à élucider les raisons ayant entrainé la propagation étonnamment rapide de l’incendie, ont démontré lors des tests menés que les revêtements de la tour n’étaient pas conformes aux normes de sécurité.

« Les tests préliminaires ont montré que les échantillons d’isolant prélevés sur la tour Grenfell se sont enflammés très rapidement après le début de l’expérience », a précisé la détective. « Les tests initiaux sur des tuiles d’aluminium semblables à celles qui composent le revêtement ont également échoué. »

Les enquêteurs s’attachent à présent à déterminer si l’utilisation de ces matériaux est illégale.

Posted By Daniel Newton

Articles 1 à 10 sur un total de 379

par page
Page :
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
Par ordre décroissant